Que ce soit en tant que salarié (salaires), retraité (pension et retraites), en tant que demandeur de droits (allocations) voire propriétaire immobilier (loyers)… vous savez quels sont les montant de vos revenus. Mais avec ces revenus, quelle part est allouée à l’épargne ? Le taux d’épargne des ménages français est l’un des plus élevés d’Europe, avec 16% en 2010 (contre 16,5% en 2009). Et vous, quelle part de vos revenus choisissez vous d’épargner ? Si vous ne l’avez pas encore fait, il est temps de penser à constituer une épargne de précaution.

Définition de l’épargne de précaution : Il s’agit d’une somme d’argent économisée et sécurisée en banque dans le but de pouvoir faire face aux accidents de la vie et aux imprévus.

Taux d'épargne en France et en Europe

Pourquoi constituer une épargne de précaution ?

Si il vous reste un peu d’argent chaque mois ou chaque trimestre, alors il est important de réfléchir à une vraie stratégie d’épargne de précaution. Cette stratégie préventive, vise à économiser de l’argent dans le but de l’utiliser, en cas d’imprévu. Et ils peuvent être nombreux ! S’il faut remplacer le lave-linge ou la chaudière, acheter une nouvelle voiture, ou aider à payer les études d’un petit-enfant, avez-vous aujourd’hui le sommes nécessaires ? Si vous souhaitez vous offrir un voyage ou palier à une baisse de revenus temporaire, comment agissez-vous ? L’épargne de précaution est une sécurité à ne pas négliger pour ces imprévus de la vie, qui peuvent parfois être difficiles si l’on n’a pas pensé, en amont, à les anticiper.

Les critères d’une bonne épargne de précaution

Pour être utile en cas de besoin, cette épargne de précaution doit avant tout répondre à quelques critères :

  • Cette épargne doit être disponible à tout moment
  • Cette épargne doit être garantie sans risque

Vous devez penser votre épargne de précaution comme une sorte d’assurance qui vous permet d’envi­sager l’avenir sereinement. Une épargne de précaution est une sécurité qui vous permet, au cas ou elle est utilisée, de ne pas emprunter la somme nécessaire… Mieux, si la somme accumulée est suffisante, vous n’aurez pas à puiser dans votre épargne de long terme (et ainsi perdre les es avantages fiscaux associés).

Les outils de l’épargne de précauton

Il existe plusieurs outils pour se constituer une épargne de précaution :
– les livrets exonérés d’impôts (Livret A, LDD, Sicav)
– les comptes sur livret (à + d 1,5%)
– les fonds monétaires
– le Compte d’Épargne Logement (CEL)

Illustration : Observatoire BPCE
En savoir plus sur la page Épargne de Précaution de B for Bank

Cet article est présent dans la rubrique Banque
Nombre d'avis : 1
  1. Fred dit :

    Très bon article, très précis

Laisser votre avis !

Le contenu de votre message :
 
Votre prénom :